Oui à la conception universelle ! Non aux dérogations !

D'après la loi « handicap » de 2005 : la France devrait être accessible en 2015 !

Mais aujourd'hui, les parlementaires nous mettent des bâtons dans les roues !

La proposition de loi votée en 1ère lecture au Sénat, puis à l'Assemblée Nationale, souhaite déroger au principe d'accessibilité.

En cédant aux lobbies des promoteurs immobiliers, les députés annoncent un réel recul social, une véritable entrave à la liberte de circuler des personnes à mobilité réduite.

La liberté d'accéder à tous les lieux publics, aux logements, aux transports est un droit fondamental, universel, basé sur la dignité humaine, qui s'inscrit dans un principe de non-discrimation.

Chacun doit pouvoir être autonome dans ses déplacements !

*

*

* (confidentiel)


J'accepte de recevoir des informations de la part de l'Association des Paralysés de France.

* Champs obligatoires